Eyjafjöll

Eyjafjöll

 

Localisation : Sud de l'Islande

Contexte géographique : Dorsale océanique

Point culminant : 1666 m

Type : Strato volcan

Dynamisme éruptif : effusif à strombolien, fissural

 

Ses éruptions :

550, 1612, 1821 – 1823, 2010

 

Eyjafjöll est un terme islandais signifiant en français « montagnes des îles ». Il est composé de fjöll, pluriel de fjall, « montagne », et eyja, génitif pluriel de ey, « île ». Les îles en question sont vraisemblablement les îles Vestmann situées juste au sud-ouest et visibles depuis l'Eyjafjöll. Il se situe au Sud de l'Islande bordé au sud par l'océan Atlantique, au nord par la vallée de Þórsmörk et à l'est par la calotte glaciaire de Mýrdalsjökull recouvrant plusieurs autres volcans dont le Katla.

l'Eyjafjöll est un stratovolcan érodé construit par des laves basaltiques et andésitiques, de forme allongée orienté dans le sens est-ouest et couronné par une caldeira de deux kilomètres et demi de diamètre.

L'édifice ne se serait manifesté que trois fois dans les temps historiques.

Plus de 1000 ans séparent l'activité de 550 de celle de 1612 et plus de 200 ans séparent celle de 1612 de celle de 1821. Le volcan serait - il vieillissant ?

L'indice d'explosivité volcanique est en moyenne de 2.

 

 

L'éruption de 2010

 

 

Après environ d'une semaine d'alternance entre puissants séismes et grondements sourds, le volcan Eyjafjöll nous gratifie d'une éruption spectaculaire avec de jolie fontaines de lave et des projections de cendres.

Le volcan, certes vieillissant nous promet encore de beaux sursauts même si il a fallu attendre 187 ans entre l'éruption de 1823 et l'éruption actuelle.

 

 

DES NOUVELLES DE L'ERUPTION, AVRIL 2010

 

 

 

Le volcan crache toujours à l'heure actuelle, l'éruption est puissante même si le volcan n'est pas de type "explosif". Les fontaines de lave sont impressionnantes.

Mais on retiendra de l'éruption de 2010, l'énorme nuage de cendres qui a coontrait les autorités des pays européens à fermer les aéroports pour éviter que les avions souffrent d'ennuis mécaniques ayant comme répercussions plus graves la perte de vie humaine.

Les passagers sont bloqués au sol espérant que le volcan se modère mais ce dernier ne montre toujours pas de signes de faiblesse.

Il entre dans l'histoire des rares volcans ayant perturbé le trafic aérien.

Le premier volcan à avoir eu des incidences sur les avions fut le Galunggung sur l'île de Java en 1982 et le second fut le Redoubt en 1989. L'Eyjafjöll les rejoint en 2010.

 

 

En cette fin de mois de mai 2010 l'édifice semble avoir terminé son éruption.

Néanmois avant de le déclarer à nouveau endormi, il faut attendre d'être certain que le volcan ne fait pas qu'une pause dans son activité.

 

L'éruption est finalement terminée...

 

Une petite vidéo de l'éruption ? cliquez sur le lien !

 

http://www.youtube.com/watch?v=w89a2t5O9UY&feature=related

 

 

 

 

 

 

 

Eyafallajökull: subglacial volcanic eruption (continued)

 



10/07/2009
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 205 autres membres