Le Grimsvötn

Grimsvötn

Localisation : Sud – Est de l'Islande

Contexte géographique : Dorsale océanique

Point culminant : 1723 m

Type : caldeira

Dynamisme éruptif : effusif à strombolien, éruptions fissurales, jökulhlaup

 

Ses éruptions :

 1785, 1902, 1922, 1934, 1938, 1945, 1954, 1984, 1996, 1998, 2004, 2011

 

 

 

Eruption de 2004

 

 

Le Vatnajökull (le glacier des eaux) abrite, sous sa calotte de 8 300 km2, six volcans dont l'Oræfajökull (actif), point culminant de l'île (2 119 m). Deux autres volcans situés sous le glacier sont actifs : le Grimsvötn et le Bardarbunga. Ces deux volcans se trouvent sur un système de failles majeures d'une centaine de kilomètres de long et parallèle au rift qui coupe l'île en deux (on y retrouve plus au nord le volcan actif du Krafla). Le Grimsvötn connait environ une éruption par décennie.

L'éruption de 2011 a débuté le 21 mai. D'abord sous glaciaire, l'éruption est désormais bel et bien aérienne soit visible. Un jökulhlaup est hélas envisageable il faut rester sur ses gardes. De plus le panache éruptif est très menaçant et les cendres pourraient avoir des répercussions sur l'aviation européenne. Cette éruption rappelle étrangement une autre éruption. En 2010 le volcan Eyjafjöll, lui aussi islandais, avait connu un réveil violent qui avait réussi à perturber le trafic aérien durant plusieurs jours. A l'époque nous pensions que cette éruption pourrait réveiller le voisin proche de l'Eyjafjöll, le dangereux volcan Katla, mais celui - ci est toujours endormi.

 

Nouvelle du 24 mai 2011 : Il semblerait que ce début d'éruption au Grimsvötn serait le plus violent depuis environ 100 ans ! Le panache de fumée a atteint 20 000 m d'altitude dans les premières heures de l'activité ! Les Européens doivent se préparer "à une semaine très difficile pour les passagers et les compagnies aériennes", a déclaré à la presse le commissaire aux Transports, Siim Kallas, mais "nous n'anticipons pas de fermeture de grande ampleur du type de ce que nous avons vu l'an dernier".

Néanmoins 500 vols ont été annulé ce mardi. En Islande quelques aéroports avaient réouverts dans l'après midi mais le volcan s'est à nouveau montré virulent dans la soirée. Il a donc fallu à nouveau fermer les aéroports islandais. La france ne devraient pas subir les conséquences de cette éruptions sauf si cela empire.

 

 

DEFINITION de JOKULHLAUP :

 

Les dévastateurs "jökulhlaup" (les glaciers qui courent) sont des poches d'eau qui s'accumulent sous les glaciers et qui peuvent brusquement se libérer, entraînant des cendres et des blocs de roches et de glace en abondance. Ce phénomène se produit plus particulièrement quand un volcan sous-glaciaire entrant en activité provoque la fusion d'une partie du glacier qui le recouvre.

 

 



02/07/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 205 autres membres